Le marché d’Ohrid un lundi matin

Après 3h20 de bus à travers les montagnes, nous voilà à Ohrid en Macédoine. Le marché turc fait parti des incontournables. On ne s’y promène pas pour la beauté de son architecture faite de bric et de brocs mais pour l’atmosphère qui s’en dégage, pour les visages expressifs de ses mamies/vendeuses et pour les légumes taille XXL qu’on y vend. Je vous laisse apprécier la visite…DSC_0370DSC_0392DSC_0393

Si la piété se mesure à la quantité des offrandes, alors on peut affirmer, sans nul doute, que les macédoniens sont pieux. DSC_0395

Etre face au lac, ne rien faire, juste profiter du calme et de la brume du matin à l’horizon… avant qu’une musique enivrante vous attire vers une chapelle d’appoint en bois ornée d’une multitude d’icônes et de croix.  DSC_0397

Un vendeur de poules. Les œufs sont vendus dans un hangar de l’autre côté du marché. DSC_0405DSC_0400DSC_0403DSC_0402

Les chats sont ici comme partout de véritables remèdes anti-stress. Ce rouquin siestait au soleil devant l’entrée d’une église orthodoxe. DSC_0415DSC_0420DSC_0421

Pas d’étiquette ! Ici tout est fait maison. DSC_0423DSC_0424DSC_0428

Publicités